Accueil

À Saint-Denis, au milieu du boulevard Marcel Sembat, les anciens locaux de
l’Assurance maladie ont été squattés et transformés en logements d’urgence et en centre social de quartier par un collectif de mal-logés.

L’Attiéké, au delà du plat traditionnel ivoirien, est le nom qui a été donné à cette aventure humaine. Derrière la façade bariolée du bâtiment, fourmille une petite communauté qui tente d’organiser une résistance populaire face aux galères du quotidien.